Sévérac-Le-Château

Sévérac-Le-Château, un patrimoine hérité du Moyen-äge

an imageEnvie d’un voyage dans le temps ? En plein cœur de l’Aveyron, Sévérac-Le-Château vous ouvre ses portes pour une escapade à l’époque des seigneurs et des chevaliers. Véritable fleuron du patrimoine aveyronnais, Séverac le Château accueille chaque année plus de 40000 touristes qui viennent arpenter ses rues médiévales.

Un village dans une région au patrimoine exceptionnel
Situé sur le versant sud d’une colline, le village de Séverac le Château domine le parc naturel régional des Grands Causses et offre une vue exceptionnelle sur la vallée de l’Aveyron. Cette commune au patrimoine historique remarquable est dominée par un château construit dès le Xe siècle qui semble veiller sur les paisibles ruelles médiévales. De ces remparts, Sévérac-le-Château offre un magnifique panorama sur la région, ses plaines et ses grands espaces.

Le château de Sévérac, témoin des siècles passés
Dominant la vallée sur une butte culminant à 800 mètres, le château de Sévérac vous offrira un véritable voyage dans le temps à l’époque féodale. De nombreux sites et de nombreuses animations ont lieu dans ce site d’exception, témoin de l’histoire de France.

Depuis le début de sa construction au Xe siècle, le château a subit de multiples transformations au fur et à mesure des siècles et de ses propriétaires. Les Séverac, les Armagnac puis la famille des Arpajon ont construit les différentes ailes du château jusqu’à l’actuelle façade sud de style Renaissance datant du 17e siècle. Tous ces témoignages du passé sont à découvrir à travers ses forts remparts, ses tours de guets et ses courtines et même ses cuisines.
Si le château est progressivement tombé en ruine, notamment sous la Révolution française, la ville de Sévérac en fait l’acquisition en 1966 et son classement en patrimoine historique permet d’envisager la restauration de ce monument historique.
Aujourd’hui, le château domine la plaine de l’Aveyron avec la même prestance que les siècle passé et domine la plaine de l’Aveyron en étant visible de tous les points de l’horizon.

La cité médiévale de Sévérac, le charme de l’histoire
Laissez-vous conter l’histoire de Sévérac à travers ses ruelles pavées, sa place de la Fontaine, ses échoppes médiévales et ses maisons à colombages…
Nichée au pied du château, Sévérac étend ses ruelles pavées sur le versant sud-est de la butte. À l’époque médiévale, l’entrée dans la cité se faisait par l’une des quatre portes avec herse et pont-levis. Seules deux ont résisté au temps : la porte du Peyrou et la porte du Latazou.
Toute la ville médiévale est organisée autour de la place de la Fontaine. Nichée en plein cœur de Sévérac, cette fontaine voutée à l’architecture romane est la fierté de la ville. Considérée comme le centre de la ville au Moyen-Âge, la fontaine est le point de départ de toutes les rues principales : Amaury de Sévérac, Belvezet et Duc d’Arpajon rayonnent autour du site.

Ensuite, il est agréable de flâner dans les ruelles parfois étroites, à la quête de maisons à colombages, de petites tours, de façades ornées de sculptures, et passer de temps en temps sous des bâtiments voûtés, qui sont restés inchangés et ont traversé les siècles pour être les témoins d’une époque riche en histoire et événements.
Sévérac-le-Château était jadis organisé en six quartiers où s’activaient artisans et commerçants. Difficile donc ne de pas fouler les pavés de la cité médiévale en pensant que les habitants des siècles passés ont effectué les mêmes trajets.

L’une des plus belles demeures de la ville médiévale reste la Maison des Consuls, fondée au XVe siècle. Le Consulat a été fondé en 1432, sous l’impulsion de Jean IV d’Armagnac afin de gérer la bonne administration de la ville. Devenu un véritable site historique dès le XVIIIe siècle, le bâtiment contient de nombreuses archives de la ville, notamment de nombreux textes anciens. Outre sa cheminée et son plafond peint du XVIIe, la Maison des Consuls abrite une exposition sur la médecine et la vision du corps au Moyen-Âge… Surprenant !

La Maison de Jeanne, fleuron de l’architecture médiévale de Sévérac, est réputée pour ses murs à colombages et encorbellements. Elle reste l’une des plus vieilles maisons de la cité médiévale voire du département. Intrigante et charmante, elle reste un site prisé par les touristes.

Le moulin de la Calsade, témoin du temps construit au XIe siècle, dévoilent les techniques médiévales avec ses mécanismes et ses turbines. S’il a été restauré au cours des siècles, une des paires de meules ainsi que le monte-charge ont survécu de l’ancien système. Le moulin de la Calsade reste très lié au marché à grains de Seystayral.

La ville médiévale de Sévérac-le-Château est un magnifique héritage de l’époque médiévale. Authentique, il offre à ses visiteurs un voyage dans le temps, à l’époque féodale pour découvrir la vie de nos ancêtres. Véritable joyaux du patrimoine de l’Aveyron, la cité accueille chaque année plus de 40 000 visiteurs.

Des animations pour fêter la cité médiévale
Avec le retour des beaux jours, de nombreuses festivités auront lieu à Sévérac-Le-Château, toutes organisées autour du thème médiéval : concerts, animations et spectacles d’antan, artisans et métiers d’autrefois… Et temps fort en 2013, « La légende de Jean le Fol », un spectacle son et lumière retraçant les 2000 ans d’histoire de Sévérac et qui animera la ville entre le 5 et le 13 août. À ne pas rater !